Antisémitisme : définition et formes

Qu'est-ce que l'antisémitisme ?

L'antisémitisme est un préjugé hostile qui discrimine les juifs à la fois en tant que groupe racial et en tant que religion.

Antisémitisme est formé par juxtaposition du préfixe "anti", du terme "sémite" et du suffixe -isme. Le suffixe "anti" (contre); semite (juifs et arates); isme (doctrine)..

C'est au XIXe siècle que le terme "sémitique" commence à être de plus en plus déroutant, car il ne fait plus de distinction entre groupe ethnique, langue ou religion. Il est désormais une connotation discriminatoire et racisme, touchant exclusivement des personnes d'origine juive ou professant le judaïsme.

La dénomination « sémite » a été inventée par l'allemand August Ludwig Schlozer en 1781, dans ses recherches sur la littérature biblique et orientale. Il utilisa le terme "sémite" pour se référencer à la famille linguistique syro-arabe laquelle comprend l’hébreu : le syrien, l’arabe et les langues dérivées. Cependant, il ne fait en aucun cas référence aux descendants de Sem, l'un des fils de Noé. Il a par la suite été vivement critiqué pour avoir introduit cette confusion.

Le terme "antisémitisme" a été utilisé pour la première fois comme un concept préjugé en 1879, par l'Allemand Wilhelm Marr, pour désigner les campagnes anti-juives émergeant en Europe centrale.Pour des raisons politiques, les Juifs étaient accusés de défendre la République.

L'antisémitisme est soutenu par le souvenir des années de conflit religieux entre chrétiens et juifs. Conflits dont la principale cause demeure les croyances spirituelles sur la Bible, notamment le caractère divin de Jésus et la division de la Bible en Ancien et Nouveau Testament.

Les juifs ont été persécutés dès le début des croisades chrétiennes au Moyen Âge. Ce n'est qu'à la fin du XVIIIe siècle, en 1791, que les Français accordèrent aux Juifs le rôle de citoyens égaux aux autres, mais une discrimination se pose contre les Juifs pour tous les maux de la société.

Antisémitisme et nazisme

Le nazisme était une idéologie fasciste avec un fort sentiment d'antisémitisme qui a conduit à l'un des plus grands crimes de l'humanité: l'Holocauste.

Les nazis ont justifié leur antisémitisme par la supériorité de la race aryenne: Les termes «aryens» et «sémitiques» étaient utilisés pour désigner des groupes linguistiques et culturels. Aryen fait référence au groupe limguistique indo-aryen, qui sont des langues dérivées du sanscrit et du persan. En revanche, sémitique se réfère au groupe indo-européen, composé des langues dérivées de l'hébreu, du punique et de l'arabe.