Définition de compte

Qu'est.ce que c'est qu'un compte ?

Compte est un nom masculin, il vient du bas latin computus, signifiant calcul. Aujourd'hui compte revêt plusieurs significations selon le domaine où il est utilisé. Il signifie généralement le fait de compter, d'évaluer une quantité ou encore la quantité évaluée; calcul, dénombrement. Cependant, il peut présenter d'autres significations notamment :

  • (en) considération, dans l'expression mettre en ligne de compte, prendre en compte, tenir compte. Ex. : ... on lui tient compte de n’être pas toujours insupportable. Il est craint, ménagé, obéi, quelquefois aimé. Jean de la Bruyère, De la société et de la conversation, pg. 97, Les Caractères.
  • rapport circonstancié. Demander, rendre compte d'un événement. Ex, : ... il rend compte au peuple avec ostentation des sacrifices qu’il a faits, comme du nombre et de la qualité des victimes qu’il a immolées. Jean de la Bruyère, De la sotte vanité, pg. 32, Les Caractères.
  • Intérêt. Ex. : Si quelquefois il porte de l’argent sur soi dans un voyage, il le calcule à chaque stade qu’il fait, pour voir s’il a son compte. Jean de la Bruyère, De la défiance, pg. 30, Les Caractères. Ex. Un homme vain trouve son compte à dire du bien ou du mal de soi : un homme modeste ne parle point de soi. Jean de la Bruyère, De l’homme, pg. 184, Les Caractères.
  • dette, somme d'argent due à quelqu'un. Ex. Le compte de son excellence s'élève à 300 Euros.

Employé dans des domaines spécifiques, compte prend d'autres significations :

  • en informatique : espace aménagé où on regroupe les données personnelles de l'utilisateur d’un site Web interactif ou d’un système informatique. Ex, : Mon compte mail a été piraté,
  • en économie : état ou situation des recettes et des dépenses d'une personne, d'une entreprise ou d'un état.
  • en comptabilité : un tableau à deux colonnes où sont enregistrés les entrées et les sorties. Le compte du Monsieur a un solde négatif.
  • en banque : Les écritures au crédit ou au débit d'un client, dans une banque, chez un agent de change, un établissement financier, etc.
  • en sport : en boxe en particulier, c'est le temps de dix secondes compté lorsqu'un boxeur est à terre et au delà duquel il est déclaré vaincu (knock-out).
  • en industrie textile, c'est le ombre de fils de chaîne d'un tissu compris dans une unité de mesure.

Compte dans les proverbes

  • Dieu ne fait pas ton compte au centime près. Proverbe français.
  • Erreur n'est pas compte. Proverbe français.
  • À tout bon compte revenir. Proverbe français.
  • Qui ne tient compte ni mesure laisse ses affaires à l'abandon. Proverbe français.
  • À vieux compte, nouvelle taille. Proverbe français.
  • Erreur de compte n'est paiement. Proverbe français.
  • Qui du vieux ne fait compte fait la cuisine sans honte. Proverbe français.
  • Nouveaux comptes ne payent vieilles dettes. Proverbe français.
  • L'homme qui est en colère ne tient pas même compte de Dieu. Proverbe juif.
  • Dans les grandes choses, on tient compte aux hommes même d'avoir voulu. Proverbe latin..
  • Qui doit rendre compte de soi doit se connaître soi-même. Proverbe espagnol.
  • Si le premier chiffre est faux, le compte est faux. Proverbe nigritien.
  • Que mille diables dissipent mes biens plutôt qu'un associé m'en demande compte. Proverbe libyen.
  • Considère-moi comme ton frère, et règle tes comptes avec moi comme si j'étais ton ennemi. Proverbe libyen.
  • Ton compte sera fait le jour du jugement dernier. Proverbe libyen.
  • Dieu n'arrête pas ses comptes chaque semaine. Proverbe serbe.