Définition de la législative

Qu'est-ce que la législative ?

Législatif au masculin et législative au féminin, c’est un adjectif qui qualifie tout ce qui a trait à la loi.

Il signifie également : qui a le pouvoir d’établir ou de promulguer les lois. Un conseil législatif (au Québec) ou une Assemblée législative (en France, en Belgique et d’autres pays).

Dans son usage législative, signifie également « élection législative ». On fait alors abstraction d’élection et on maintient seulement "législative".

Étymologie de législative

Législatif ou législative vient du latin legifer « qui établit ou fait des lois ».

Pouvoir législatif

Le pouvoir législatif ou le parlement constitue, dans un état moderne, l’un des trois pouvoirs dirigeants, à côté du pouvoir judiciaire, chargé de faire appliquer la loi (tribunaux) et du pouvoir exécutif, chargé de gérer la politique de l’État et de veiller à l’application des lois émanant du pouvoir législatif. Le pouvoir législatif a pour fonction de légiférer, c’est-à-dire faire des lois, mais également de voter le budget national et de contrôler l’action du pouvoir exécutif.

Le pouvoir législatif ou parlement peut être constitué de deux chambres des représentants ou d’une seule chambre, selon la constitution de chaque pays. En France et dans beaucoup d’autres pays, le Parlement est constitué de deux chambres : la chambre basse composée de parlementaires, députés ou encore représentants et la chambre haute ou le Sénat, composé de sénateurs.

Les députés sont élus pour un mandat de deux, trois, quatre ou cinq ans. Les sénateurs sont élus par les assemblées régionales (Allemagne) ou au suffrage direct (les E.U.A.). Ils peuvent aussi être nommés par le gouvernement national (le Royaume-Uni).

Élection législative

C’est l’élection des députés. En France, elle a lieu tous les cinq ans, saufs en cas de dissolution du parlement par le président de la République. Les députés sont élus au suffrage universel direct par des Français inscrits sur des listes électorales.

L’élection législative en France est un scrutin majoritaire à deux tours, c’est-à-dire qu’il faut avoir obtenu plus de 50 % des voix pour être élu au premier tour et un nombre des voix au moins égal à 25 % des électeurs inscrits sur des listes. Sinon, un second tour est organisé une semaine plus tarde.

Au second tour, seuls les deux candidats arrivés en tête peuvent se maintenir, les autres candidats qui suivent peuvent se maintenir à condition d’avoir obtenu au moins 12,5 % des électeurs inscrits. Au second tour, le candidat qui obtient le meilleur résultat est directement élu.

En France, on peut voter par procuration, c’est-à-dire qu’on peut désigner une tierce personne pour voter à sa place.

Élection législative de 2017 en France

Les élections législatives, pour désigner les députés de la XVe législature de la Ve République française, ont eu lieu le 11 et le 18 juin, à l’issue desquelles 577 députés nationaux ont 224 femmes (38,8 %) ont été élus.
La République en marche d’Emmanuel Macron, récemment élu président de la République a obtenu 308 sièges et le MoDem 42. Les deux partis forment la majorité parlementaire avec 350 députés (60,66 %). Les Républicains viennent en deuxième position avec 112 députés. En troisième position, vient le Parti socialiste avec 30 députés, suivi de la France insoumise avec 17 députés. Le Parti communiste compte 11 députés et le Front national 8.

Tableau nº 1 : les données du vote

Désignation 1er Tour 2nd Tour
Inscrits 47 570 988 47 292 067
Votants 23 170 218 20 167 432
Votes exprimés 22 654 564 18 176 777
Votes blancs 354 391 1 397 496
Votes nuls 161 263 593 159

Le nombre des députées est passé de 155 à 224, soit une augmentation de 11,9 %.

Il s’est formé huit groupes parlementaires.

Tableau nº 2 : les groupes parlementaires issue des législatives de 2017 en France.

Nom du groupe Nombre d'élus
1 La République en marche 314
2 Les Républicains 100
3 MoDem 47
4 LCR 35
5 Nouvelle gauche 31
6 La France insoumise 17
7 Gauche démocrate et républicaine 16
8 Non inscrits 17