Définition de leucocytes

Qu'est-ce-que leucocytes ?

Leucocytes

Les leucocytes ou globules blancs sont des cellules produites par la moelle osseuse et sont présents dans le sang, la lympe, les organes lymphoïdes et certains tissus. Ils constituent le système immunitaire chez les humains et Ils interviennent dans la lutte contre les infections et les inflammations.

Catégories de leucocytes

Il existe trois grandes catégories de leucocytes: les monocytes, les lymphocytes et les polynucléaires ou les granulocytes.

1. Les monocytes

Les monocytes ou macrophages constituent un sous-groupe de globules blancs dont la mission est de détruire les virus et les bactéries. on peut les détecter lors d'un bilan sanguin.. Ils représentent environ 7% des leucocytes. Chez l'adulte, on peut dénombrer 2 à 8 monocytes pour 100 globules blancs. Les monocytes sont produits dans la moelle osseuse comme d'autres cellules sanguines et sont les principaux acteurs de la phagocytose (processus d'absorption des micro-organismes indésirables par l'organisme).

2. Les lymphocytes

Les lymphocytes constituent un sous.groupe de globules blancs dont la mission est d'intervenir lorsque le système immunitaire d'une personne rencontre et reconnaît des agents infectieux (antigènes) comme des virus, bactéries, des champignons, etc. Il existe deux types de lymphocytes : les lymphocytes B et les lymphocytes T.

Les lymphocytes B ont pour mission de fabriquer des anticorps spécifiques pour la destruction d'un antigène: bactérie, virus, etc. De leur côté, les lymphocytes T sont sécrétés par le thymus avant de se transformer en thymocytes dont les cellules subissent une méiose et une mitose rapide en présence d'antigènes. Les lymphocytes font parties de ce qu'on appelle l'immunité acquise, car ils ne sont pas innés.

3. Les polynucléaires (granulocytes)

Ils sont responsables de la phagocytose mécanisme d'attaque des corps étrangers en cas d'infection. Contrairement aux lympocytes, ils font partie du système immunitaire innée. ils sont présents dans le corps humain dès la naissance. on distingue trois types de polynucléaires : les neutrophiles, les éosinophiles et les basophiles.

3.1. Les neutrophiles

Les polynucléaires neutrophiles constituent un type de globules blancs qui naissent de la moelle osseuse dont la mission est de protéger l'organisme contre les bactéries. Ils représentent 60 à 70% des leucocytes et ont pour mission de lutter contre les bactéries. Ils sont les premières cellules à lutter contre les bactéries. Lorsque leur taux est bas, on parle de neutropénie, lorsqu'il est très élevé, on parle de neutrophilie.

3.2. Les éosinophiles

Les éosinophiles sont des globules blancs originaire de la moelle osseuse comme les autres globules, mais sa mission est de défendre l'organisme contre les infections parasitaires. Ils représentent 2 à 4% des leucocytes. Lorsque son taux est élevé (4% ou plus), on parle de éosinophilie, ce qui témoigne de la présence des parasites dans l'organisme.

3.3. Les basophiles

Ces sont des globules blancs dont la mission est de libérer des médiateurs, principalement l'histamine (médiateur qui se libère en cas d'allergie). Ils défende l'organisme contre les virus et les bactéries. Ils représentent seulement 1% des leucocytes. Lorsque leur taux dépassent 1%, on parle alors de basophilie. La basophilie est fréquent en cas de leucémies, une pathologie hépatique.

L'Hémogramme (ou numération de la formule sanguine)

L’hémogramme ou numération de la formule sanguine est un examen clinique qui permet comptabiliser tous les éléments contenus dans le sang : les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. Il permet également d'avoir des informations sur la présence d'un grand nombre de pathologies, tels que : l'anémie, les problèmes de coagulation, les infections virales.

L'hémogramme permet d'apprécier les paramètres du sang comme par exemple le taux d'hémoglobine, le volume globulaire moyen (VGM), hématocrite, la teneur corpusculaire moyenne en hémoglobine (TCMH), la concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine = CCMH), l'indice de distribution des globules rouges ou des plaquettes.

L’hémogramme est prescrit généralement dans le cadre d'un bilan sanguin. Il fournit des informations sur l’état de santé général d'un patient. Il est notamment prescrit lors d’une grossesse ou en cas de suspicion d’anémie ou d’infection.

L’hémogramme est obtenu grâce à un prélèvement sanguin, en général au pli du coude.