Définition de la fleur de lotus

Qu'est-ce que la fleur de lotus ?

Lotus

La fleur de lotus est une fleur qui sort d'une plante aquatique de la famille des Nélumbonacées appelé Lotus sacré ou Lotus d'Orient (Nelumbo nucifera Gaertn). Elle est généralement de couleur blanc rosé. Sa taille varie entre 15 à 30 cm de diamètre, elle sort à partir d'un long pédoncule e comporte une vingtaine de pétales.

La fleur de lotus en Asie

En Asie, la fleur de lotus est synonyme de pureté spirituelle. Le lotus (padma) est également connu sous le nom de lotus égyptien, le lotus sacré ou le lotus indien, c’est une plante aquatique qui fleurit au fil de l'eau.

Dans le bouddhisme, la fleur de lotus symbolise la pureté du corps et de l'esprit. L'eau boueuse qui accueille la plante est associée à l'attachement et aux désirs charnels, La fleur immaculée qui fleurit sur l'eau à la recherche de lumière est la promesse de la pureté et de l'élévation spirituelle.

La fleur de lotus est symboliquement associée à la figure du Bouddha et à ses enseignements. C’est une fleur sacrée pour les peuples de l'orient. La légende raconte que lorsque le garçon de Bouddha a fait ses premiers pas, partout où il a marché, des fleurs de lotus ont fleuri.

Dans les religions asiatiques, la plupart des divinités apparaissent généralement assises sur une fleur de lotus pendant l'acte de méditation.

Dans la littérature classique, de nombreuses cultures asiatiques, la fleur de lotus symbolise l'élégance, la beauté, la perfection, la pureté et la grâce. Elle est souvent associée à des attributs féminins idéaux.

La fleur de lotus représente un mystère pour la science, qui ne peut expliquer sa caractéristique spécifique de répulsion des micro-organismes et des particules de poussière.

C'est une fleur largement utilisée dans les tatouages avec différentes significations associées à chaque couleur de la fleur. Au Japon, cette fleur est souvent tatouée avec du poisson koi, ce qui symbolise l'individualité et force.

Dans le yoga, la position du lotus (Padmásana) est la posture de méditation traditionnelle dans laquelle le sujet assis embrasse ses jambes et pose ses mains sur ses genoux.

Signification des couleurs de fleur de lotus

Le Lotus bleu : fait référence au triomphe de l'esprit, ce qui symbolise la sagesse et connaissance. Cette fleur ne révèle jamais son intérieur, car elle est presque toujours entièrement fermée.

Le Lotus blanc : il est lié à la perfection de l'esprit et de la pensée, à l'état de pureté totale et à la nature immaculée. Il est généralement représenté par 8 pétales.

Le Lotus rouge : révèle la candeur et la nature originale du cœur. Cette fleur correspond aux qualités du cœur, telles que l'amour, la passion et la compassion. Il est également connu comme la fleur du Bouddha de la Compassion, Avalokitesvara.

Le Lotus rose : bien que souvent confondu avec la fleur de lotus blanc, le lotus rose est le plus important et le plus spécial de tous les lotus. Il est lié aux personnages divins, tels que le Grand Bouddha.

La fleur de lotus fermée ou en bourgeon est un symbole des possibilités infinies de l'homme, tandis que la fleur de lotus ouverte représente la création de l'univers.

Fleur de lotus dans la mythologie grecque

Dans la mythologie grecque, les Lotophages sont un peuple qui vivait sur une île proche de l'Afrique du Nord et qui, comme son nom l'indique, mangeait des lotus et des fleurs. Ces plantes ont l’effet d’un narcotique qui provoque un sommeil paisible, mais aussi une amnésie.

Dans l'Odyssée d'Homère, il y a un épisode dans lequel trois hommes sont envoyés sur l'île pour enquêter. Cependant, après avoir mangé les fleurs de lotus comme le reste des habitants, ils oublièrent qu’ils devraient retourner au bateau. Plus tard, Ulysse parviendra à sauver ses hommes et a même dû les attacher à une navire afin qu'ils ne reviennent pas sur l'île.

À travers cette histoire, Homère démontre toute sa créativité et sa connaissance sur l'être humain, car l'amnésie à la fleur de lotus est une chose à laquelle beaucoup de gens aspire, c'est-à-dire la possibilité de recommencer, de renaître et d'effacer le passé.