Définition de l'adjectif

Qu'est-ce qu'un adjectif ?

En grammaire française, on désigne par adjectif, tout mot qui s’ajoute à un substantif pour le qualifier ou pour le déterminer. Ainsi, lorsqu’un mot s’ajoute à un substantif pour indiquer une qualité ou propriété essentielle ou accidentelle de l’objet désigné par le nom, il est appelé adjectif qualificatif.

  • La chemise de Paul est trop vieille. Le professeur est gentil.

Lorsqu’un adjectif s’ajoute à un substantif pour le déterminer, il est appelé déterminant.

  • Paul a accompagné son professeur.
  • Il a acheté deux chemises.

Donc, on distingue les adjectifs qualificatifs et les adjectifs non-qualificatifs (déterminants).

Parmi les adjectifs non-qualificatifs ou déterminants, on a :

  • les déterminants possessifs.
  • les déterminants démonstratifs.
  • les déterminants relatifs.
  • les déterminants interrogatifs/exclamatifs.
  • les déterminants indéfinis.
  • les déterminants et adjectifs numéraux.

Les adjectifs peuvent avoir un correspondant substantif :

  • clair/clarté, faible/faiblesse, gourmand/gourmandise.

Un adjectif peut être remplacé par le pronom personnel le, qui reste toujours invariable.

  • Tu es une menteuse et tu le resteras.

Il peut également être remplacé par tel, tels, telle et telles.

  • Elle est usurpatrice et est traitée comme telle par tout son entourage.

Fonctions de l’adjectif

Suivant son emplacement par rapport au mot auquel il se rapporte, un adjectif peut jouer la fonction d’attribut, épithète ou opposé (détaché).

Un adjectif est épithète lorsqu’il vient directement après le substantif qu’il qualifie dans un groupe nominal.

  • La chemise blanche a disparu. L’œuf mystérieux a éclos.

Un adjectif est un attribut lorsqu’il est séparé du substantif qu’il qualifie par un verbe copule (être, sembler, rester, rendre, etc.).

  • Pierre est malade.
  • La dame semble épuisée.

Un adjectif est opposé lorsqu’il se rapporte à un groupe nominal dont il se sépare par une pause (virgule) ou un changement de ton.

  • Jean, heureux, depuis qu’il a gagné à la loterie, va bientôt se marier.
  • Ce jeune homme, maigre et impuissant, il ne supportera pas ce travail pénible.

L’accord de l’adjectif

Contrairement au substantif, qui peut être du genre masculin ou féminin, l’adjectif n’a pas de genre, il est neutre.

L’adjectif varie en genre (masculin ou féminin) et en nombre (singulier ou masculin) avec le mot auquel il se rapporte.

Flexion de l'adjectif en genre

  • Un élève malin/une élève maline
  • Un professeur compétent/une professeure compétente
  • Un enfant joyeux/une enfant joyeuse
  • Un esprit banal/une idée banale
  • Un plan directeur/une allocution directrice
  • Un plan détaillé/une thèse détaillée
  • Un matelas confortable/une table confortable
  • Un travail informatique/une révision informatique
  • Un fait essentiel/une idée essentielle

Par règle générale, on forme le féminin d'un adjectif en ajoutant "e" à la fin de ce mot. Lorsque l'adjectif se termine par un "e" non-accentué, on ajoute rien.

  • Le directeur a prononcé un court discours. Le directeur a prononcé une courte phrase.
  • Un esprit maléfique. Une femme maléfique.

Flexion de l'adjectif en nombre

  • Paul et Pauline sont méchants.
  • Jeanne et Pauline sont méchantes.
  • Des idées banales.
  • Les résultats finaux.
  • Les lits confortables.
  • Des enfants joyeux.

La flexion de l'adjectif au pluriel se fait généralement par l'ajout d'un "s" à la fin de l'adjectif. Les adjectifs terminés en "x" ne varient pas au pluriel.

  • Un enfant joyeux/des enfants joyeux.

Flexion des adjectifs en -al

En règle générale, un adjectif singulier terminé en -al fait son pluriel en -aux.

  • Un débat amical => Des débats amicaux.
  • Un homme brutal => Des hommes brutaux.
  • Un centre carcéral => Des centres carcéraux.

Remarque :

Banal, bancal, fatal, fractal, natal, naval et tonal font leur pluriel en « als ».

Cependant, austral, bitonal, boréal, causal, choral, final, glacial, idéal, jovial, marial, nasal, néonatal, pascal, périnatal, postnatal, prénatal, tombal et tribal font leur pluriel en « -als » ou en « -aux ».

L'adjectif varie également en degré (si, moins, très).

  • Pauline est si méchante. Paul et Pauline sont très méchants.

Certains adjectifs n’ont qu’une forme pour le féminin et le masculin, ils sont appelés épicènes.

  • Un commerce incroyable. Une affaire incroyable. Un esprit maléfique. Une femme maléfique.

Place de l’adjectif

L’adjectif peut se placer avant ou après le nom auquel il se rapporte.

A. Il vient avant le nom dans les cas suivants :

S’il est plus court que le nom.

  • Une belle aventure.
  • Une jolie maison.
  • Un grand dépôt.

S’il s’agit d’un adjectif ordinal

  • Le deuxième enfant.
  • Le troisième siècle.

B. Il vient après le nom dans les cas suivants:

S'il est plus long que le nom.

  • Une offre incomparable
  • Un récit persuasif

L’adjectif peut également se placer après le nom lorsqu’il indique une couleur ou une forme géométrique :

  • Des yeux bleus / une figure rectangulaire

L’adjectif peut aussi se placer après le nom lorsqu’il désigne une catégorie sociale, religieuse ou un adjectif dérivé d’un nom propre.

  • Les élections communales
  • Les habits sacerdotaux
  • La théorie chomskyenne

Les adjectifs verbaux aussi se place, en règle générale, après le nom :

  • Une table garnie
  • Un budget augmenté

Remarque :

L’emplacement de l’adjectif avant ou après le nom peut être déterminant dans le sens.:

  • Un grand homme (personnage célèbre) et un homme grand (de taille).