Définition de la philosophie

Qu’est-ce que la philosophie?

La philosophie est un mot d’origine grec qui signifie "amour de la sagesse". Elle étudie des problèmes fondamentaux liés à l'existence, à la connaissance, à la vérité, aux valeurs morales et esthétiques, à l'esprit et au langage humain.

Un philosophe est un individu qui cherche à se connaître, sans vision pragmatique, guidé par la curiosité et les fondements de la réalité.

Outre son développement en tant que discipline, la philosophie est inhérente à la condition humaine, ce n’est pas une connaissance, mais à une attitude naturelle de l'homme envers l'univers et son être.

La philosophie s’intéresse à des questions de l'existence humaine, mais contrairement à la religion, elle ne repose pas sur la révélation divine ou la foi, mais plutôt sur la raison.

Ainsi, la philosophie peut être définie comme une analyse rationnelle du sens de l'existence humaine, de manière individuelle et collective, ayant pour fondement la compréhension de l'être.

Malgré certaines ressemblances avec la science, de nombreuses questions de philosophie ne peuvent être résolues par un empirisme expérimental.

La philosophie se divise en plusieurs branches. La "philosophie de l'existence", par exemple, englobe des disciplines comme la métaphysique, l'ontologie et la cosmologie, parmi tant d'autres.

La philosophie de la connaissance, elle englobe des disciplines comme la logique et l'épistémologie, tandis que la philosophie du travail est liée aux questions d'éthique.

Plusieurs philosophes ont laissé leur nom gravé dans l'histoire du monde, avec leurs théories débattues, acceptées et rejetées jusqu’à ce jour.

Parmi ces philosophes on peut citer Aristote, Pythagore, Platon, Socrate, Descartes, Locke, Kant, Freud, Habermas et bien d'autres.

Chacun de ces philosophes a fondé ses théories sur les diverses disciplines de la philosophie, la logique, la métaphysique, l'éthique, la philosophie politique, l'esthétique et autres.

Selon Platon, un philosophe essaie de faire la connaissance des Idées, de la vraie connaissance qualifiée d'épistème, qui s'oppose à la doxa, qui ne repose que sur l'apparence.

Selon Aristote, les connaissances peuvent être divisées en trois catégories, en fonction du comportement humain: connaissances théoriques (mathématiques, métaphysique, psychologie), connaissances pratiques (politique et éthique) et connaissances poétiques (poésie et économie).

De nos jours, le mot "philosophie" renvoie souvent à un ensemble d'idées ou d'attitudes telles que "philosophie de la vie", "philosophie politique", "philosophie de l'éducation", "philosophie du reggae", etc.

Origine de la philosophie

La philosophie est naît dans la Grèce antique, vers le VIe siècle avant J.-C. À cette époque, la Grèce était un centre culturel important et recevait des influences de diverses parties du monde.

Ainsi, la pensée critique a commencé à prospérer et de nombreuses personnes ont commencé à chercher des réponses en dehors de la mythologie grecque. Cette attitude de réflexion qui cherche la connaissance signifie la naissance de la philosophie.

Avant l’apparition du terme philosophie, Hérodote utilisait déjà le verbe philosopher et Héraclite utilisait le substantif philosophe. Cependant, plusieurs auteurs indiquent que Tales of Milet fut le premier philosophe (sans être décrit comme tel) et que Pythagore fut le premier à être classé comme philosophe ou amoureux de la sagesse.

Quelques citations de grands philosophes (phrases philosophiques célèbres)

Philosophie

  • “Il faut apprendre à philosopher, et non pas la philosophie.” Kant ; Annonce du programme des leçons de M.E. Kant durant le semestre d’hiver (1765-1766)
  • “Que puis-je connaître ? – Que dois-je faire ? – Que suis-je permis d’espérer ? Kant ; Critique de la raison pure (1781)
  • “Je pense, donc je suis” Descartes ; Discours de la Méthode 1637
  • “Pense par toi-même” (Kant et les Lumières) Réponse à la question: Qu’est-ce que les Lumières 1784
  • “Deviens ce que tu es.” Nietzsche ; (explication du surhomme) Ainsi Parlait Zarathoustra 1883-1885
  • “L’homme est un pont, non une fin.” Nietzsche ; Ainsi Parlait Zarathoustra 1883-1885
  • “Nul n’est méchant volontairement.” Platon ; Gorgias (388 a. C. -385 a. C.)
  • “L’homme est la mesure de toute chose.” Platon ; Protagoras (1509–1511)
  • “L’homme est un animal politique.” Aristote ; La politique d’Aristote (384-322 av JC)
  • “Le bonheur est une fin en soi” Aristote ; l’éthique d’Aristote (384-322 av JC)
  • “La vie n’est pas un problème à résoudre, mais une réalité qui doit être vécue.” Kierkegaard ; Traité du désespoir (1849)
  • “L’homme n’est pas un empire dans un empire.” Spinoza ; L’éthique (1677)
  • “La connaissance de l’homme ne peut pas s’étendre au-delà de son expérience propre.” Locke ; Essai sur l’entendement humain (1689)
  • “Les philosophes n’ont fait qu’interpréter le monde, nous avons maintenant à le transformer.” Marx ; Manifeste du Parti Communiste (1848)
  • “L’homme est un loup pour l’homme.” Hobbes ; Le Léviathan (1651)“Si tu n’es pas Socrate, tu dois vivre comme si tu voulais être Socrate.” Epicure ; Lettre à Ménécée ([-342] - -270), 1910
  • “L’ego est une fiction.” Hume ; Traité sur la nature humaine (1738)
  • “Rien de grand ne s’est fait dans le monde sans passion,” Hegel ; La raison dans l’histoire (1822 à 1830)
  • “L’homme est condamné à être libre.” Sartre ; L’existentialisme est un humanisme (1946)
  • “L'amour qui ne s'accroît pas de jour en jour est une passion misérable.” Balzac ; Béatrix (1839)
  • “Science sans conscience n’est que ruine de l’âme.” Rabelais ; Pantagruel (1952)
  • “Auprès de la femme que l'on aime il se dégage un parfum céleste, ce n'est plus de l'air, c'est de l'amour qu'on respire. ” Karr ; Clothilde (1839)
  • “L'amour est un grand enfant, la femme est sa poupée. ” Woillez ; Le petit livre sur l'amour (1856)
  • “ L'amour fait tout l'esprit ou toute la sottise de la plupart des femmes.” Girard ; Le petit livre sur l'amour (1856)
  • “Il est des cas où le premier devoir de l'amitié est de se taire.” Cherbuliez ; Holdenis (1873)
  • “L'amitié n'est pas une simple formule, c'est le devoir d'assistance dans la peine”. Camus ; Les fragments d'un combat (1938-1940)
  • “Le cœur a ses raisons que la raison ignore.” Pascal ; Pensées (1662)
  • “La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent.” Montesquieu ; L’esprit des Lois (1748)
  • “Tout n’est pas politique, mais la politique s’intéresse à tout.” Machiavel ; Le Prince (1513)
  • “Toute conscience est conscience de quelque chose.” Husserl ; Les méditations cartésiennes (1929)
  • “Les peuples veulent l’égalité dans la liberté et, s’ils ne peuvent l’obtenir, ils la veulent encore dans l’esclavage.” Tocqueville ; La Démocratie en Amérique (1835)
  • “On ne naît pas femme, on le devient.” De Beauvoir ; Le deuxième sexe (1949)

Certains noms des grands philosophes

Parmi les philosophes les plus connus on peut citer:

  • Platon (428/427 – Atenas, 348/347 a.C.)
  • Aristote (384 a.C. — Atenas, 322 a.C.)
  • Epicure (341 a.C. - 271 ou 270 a.C.)
  • Epictète (50 ap.C. - 135 ap.C.)
  • Heraclite d’Éfèse (540 a.C. - 470 a.C.)
  • Pitagore (570 – c. 495 a.C)
  • Lucius Annaeus Senèque ? - 65 d.C).
  • Socrate (469 a.C. - Atenas, 399 a.C.)
  • Descartes (1596 – 1650)
  • Hegel (1770 – 1831)
  • David Hume (1711 – 1776)
  • Kant (1724 – 1804)
  • Nietzsche (1844 - 1900)
  • Karl Marx (1818 - 1883)
  • Michel Eyquem de Montaigne (1533-1592)
  • Montesquieu (1689-1755)
  • John Locke (1632 - 1704)
  • Jean-Jacques Rousseau (1712-1778)
  • Arthur Schopenhauer (1788 - 1860)
  • Spinoza (1632 - 1677)
  • Gottfried Wilhelm Leibniz (1646 - 1716)
  • Voltaire (1694 – 1778)
  • Tommaso d'Aquino (1225 – 1274)
  • Hannah Arendt (1906 – 1975)
  • Henri Bergson (1859 – 1941)
  • Albert Camus (1913 – 1960)
  • Sigmund Schlomo Freud (1856 – 1939)
  • Martin Heidegger (1889 - 1976)
  • Søren Aabye Kierkegaard (1813 - 1855)
  • Claude Lévi-Strauss (1908 - 2009)
  • Maurice Merleau-Ponty (1908 – 1961)
  • Sartre (1905 - 1980)
  • Gilles Deleuze (1925 - 1995)
  • Marcus Aurelius (121- 180 ap. C.)
  • Émile-Auguste Chartier (1868 -1951)
  • Gaston Bachelard (1884 – 1962)
  • Vladimir Jankélévitch (1903 – 1985)
  • Parmênides ou Parménides de Eleia (530 a.C. — 460 a.C.)
  • Aurelius Augustinus Hipponensis(354 - 430)
  • Donatien Alphonse François de Sade (1740 - 1814)
  • Emmanuel Levinas (1906 - 1995)
  • Edmund Gustav Albrecht Husserl (1859 - 1938)
  • Alexis-Charles-Henri Clérel ou Alexis de Tocqueville (1805 -1859)
  • Jean Baudrillard (1929 – 2007)
  • Simone de Beauvoir (1908 - 1986)
  • Pierre Félix Bourdieu (1930 – 2002)
  • Jacques Derrida (1930 – 2004)