Définition d'éthique

Qu'est-ce que l'éthique?

L'éthique c’est l'appellation de la branche de la philosophie qui s’occupe des sujets de morale.

Le mot éthique est vient du grec “ethos” qui signifie ce qui appartient au caractère, au moeurs.

Dans un sens moins philosophique et plus pratique, on peut mieux comprendre l'éthique en examinant certains comportements de la vie quotidienne, lorsqu’on se réfère par exemple, au comportement de certains professionnels tels que médecin, journaliste, avocat, homme d’affaires, homme politique et même l'enseignant, dans chacune de ces professions, il y a un code de bonne conduite à suivre. On parlera alors de l’éthique médicale, de l'éthique journalistique, de l'éthique des affaires et de l'éthique publique.

L'éthique peut être confondue avec la loi, même si, assez souvent, la loi est basée sur des principes éthiques. Cependant, contrairement à la loi, aucun individu ne peut être contraint par l'État ou par d'autres personnes à se conformer à des normes éthiques, ni faire l'objet de sanctions pour avoir désobéi à celles-ci. Il arrive des fois que la loi recule devant des sujets purement éthiques.

L'éthique couvre une multitude de domaines et peut être appliquée au domaine professionnel. Il existe des codes d'éthique professionnelle qui indiquent comment un individu devrait se comporter dans le contexte de sa profession. L'éthique et la citoyenneté sont deux des concepts à la base d'une société prospère.

L’éthique et la morale

En philosophie, éthique et morale ont des significations différentes. L'éthique est associée à l’étude des valeurs morales qui guident le comportement des humains dans la société, tandis que la morale est constituée par l’ensemble des coutumes, règles, tabous et conventions établis par chaque société.

Les deux termes ont une origine étymologique différente. Le mot "éthique" vient du grec "ethos" qui signifie "manière d'être" ou "caractère". Le mot "moral" de son côté tire son origine du terme latin "morales" qui signifie "relatif aux coutumes".

L'éthique est un ensemble de connaissances issues des recherches sur le comportement humain, essayant d’expliquer les règles morales de manière rationnelle, fondée, scientifique et théorique; c'est une réflexion sur la moralité.

La morale est l'ensemble des règles que chaque individu fait usage dans la vie de chaque jour. Ces règles guident ses actions et jugements sur ce qui est moral ou immoral, juste ou faux, bon ou mauvais.

Dans la pratique, le but de l'éthique et de la morale est très similaire. Elles sont toutes deux chargées de la mise en place des fondements qui guident la conduite de l’homme, elles déterminent son caractère, son abnégation et ses vertus mais aussi de l'enseignement des principes d'agir et de se comporter en société.

Histoire de l'éthique

C’est en Grèce antique qu’a commencé l’étude formelle de l’éthique, elle était étudiée premièrement par les Présocrates ensuite par Socrate, considéré comme le premier philosophe de l’éthique. Mais c’est à Aristote que revient le mérite d’organiser formellement l’éthique et d’en renouveler les concepts.
Ensuite, l’éthique a fait l’objet d’étude chez deux grandes figures de la philosophie : Épicure et Zénon. Ces deux philosophes ainsi que leurs disciples se sont particulièrement intéressé à l’éthique. Il est cependant important de signaler que deux conceptions différentes émergèrent chez les Stoïciens. Le groupe de Rome privilégia l’action au moment où le groupe de la Grèce privilégia la connaissance..
Pour le groupe de la Grèce, on doit connaître les normes de la nature, car le monde physique est formé par des lois de la nature qui sont l’expression du divin. Il est donc important d’avoir la connaissance de la sagesse, elle permet d’avoir de la maîtrise nécessaire pour surmonter les tentations.