Définition de la démocratie

Qu'est-ce que la démocratie ?

La démocratie est un régime politique dans lequel la souveraineté est exercée par le peuple. Les origines de la démocratie remontent à la Grèce. La démocratie s'est frayé un chemin au milieu des guerres, des traités et des révolutions qui ont bouleversé l'Occident. Il a fallu des sacrifices pour la démocratie soit aujourd'hui un régime politique réclamé de tous.

La démocratie est née des graves crises de la cité en Grèce et des changements qui y sont intervenus. En effet, au VIe siècle, la Grèce est confrontée à une grave crise politique dont l'origine est double : le problème d'esclave pour dettes qui touche un nombre grandissant de paysans dépourvus de terres et la revendication pour l'abolition du monopole des nobles sur la politique.

Au Ve siècle, il y eu l'émergence d'une nouvelle classe sociale, constituée par des artisans et des armateurs. Cette classe était issue du développement de la monnaie et du commerce et aspirait à l'égalité entre les citoyens et revendique l'abolition du monopole de la vie politique détenue par les nobles.

Les crises dans l'organisation de la cité en Grèce, ont amené des changements radicaux dans la manière d'organiser la politique et de gérer la cité. C'est à partir de là que là démocratie a commencé à s'instaurer pour répondre à la revendication populaire.

La démocratie est un régime de gouvernement dans lequel toutes les décisions politiques importantes reviennent au peuple. Il élit ses représentants par le vote. C'est un régime de gouvernement pouvant exister sous la forme de système présidentiel ou de système parlementaire.

Le système présidentiel, le président est le plus grand représentant du peuple, par contre, dans le système parlementaire, le président est élu par le peuple et revient au Premier ministre de prendre les principales décisions politiques.

La démocratie est un régime de gouvernement qui peut exister aussi sous la forme de système républicain ou système monarchique, dans lequel il y a désignation du Premier ministre, qui gouverne réellement. La démocratie a des principes qui protègent la liberté humaine et, est basée sur le principe de la majorité, associé aux droits de l’homme et des minorités.

Étymologie de la démocratie

Le mot démocratie vient du grec demokratía, composé de “démos” (personnes) et de “kratos” (pouvoir), signifie pouvoir exercé par le peuple. Dans ce système politique, le pouvoir est exercé par le peuple par le moyen du suffrage universel.

Fondements de la démocratie

La démocratie est fondé sur certaines valeurs qui constituent son socle : la liberté, l'égalité et l'obéissance aux lois. Dans un régime qui se dit démocratique, les citoyens jouissent de la liberté dans toutes ses dimensions : liberté d'expression, de mouvement, d'opinion, etc. Il y a égalité de traitement, d'accès aux biens et d'opportunité. Tout le monde est égale devant la loi, il n' y a pas de favoritisme ou de discrimination liés à la stratification sociale des citoyens. Dans la démocratie, enfin, tout le monde est assujetti à la même loi qui est scellée par la constitution. La loi pèse pour tout le monde, il n' y a pas d'intouchables.

La social-démocratie

La social-démocratie est la désignation des partis politiques et des mouvements aux tendances marxistes apparus avant la Première Guerre mondiale. Cette idéologie politique a comme toile de fond le marxisme et des principes tels que l'égalité et la justice sociale, la solidarité et la liberté.

La social-démocratie voulait un changement de la société capitaliste, par des méthodes progressives et non révolutionnaires, en conformité avec les normes du système parlementaire et démocratique.

La Démocratie Athénienne

La Grèce antique était le berceau de la démocratie, principalement à Athènes, le gouvernement était exercé par tous les hommes libres. À cette époque, on élisait des dirigeants ou procédait à des tirages au sort pour l'occupation des différents postes. Dans la démocratie athénienne, il y avait des assemblées populaires où on présentait des propositions et où les citoyens libres pouvaient voter.

Démocratie Raciale

La démocratie raciale est directement liée au problème du racisme et de la discrimination. Elle suggère que certains pays comme le Brésil ont réussi à traiter et à résoudre les problèmes de racisme d’une manière que d’autres pays (comme les États-Unis) n’ont pas été en mesure de le faire. La démocratie raciale aborde les relations entre les différentes races et ethnies.

Démocratie directe et représentative

La démocratie peut être directe ou pure, lorsque le peuple exprime sa volonté par le vote direct. Par contre, dans la démocratie représentative ou indirecte, le peuple exprime sa volonté, élit des représentants qui prendront des décisions en son nom.

Différences entre démocraties et dictatures

Les principales différences entre démocratie et dictature sont les suivantes :

  • le mode d’élection : dans une démocratie, les élections sont directes, c'est-à-dire que le peuple vote lui-même. Dans une dictature, les élections sont souvent indirectes, les dirigeants étant choisis par un collège électoral.
  • le modèle d’État : dans une démocratie, le modèle d’État est démocratique, alors que dans une dictature, il est autoritaire et totalitaire.
  • la division des pouvoirs : dans une démocratie, il y a division des pouvoirs. Le législatif, l'exécutif et la judiciaire fonctionnent indépendamment l'un de l'autre. Dans la dictature, les pouvoirs sont concentrés dans les mains d'une personne ou d'un groupe.
  • la protection des droits : un État démocratique protège et garantit les droits du peuple, en plus de légiférer constamment. Dans une dictature, les droits sont souvent ignorés.
  • manifestations populaires : les manifestations populaires sont courantes dans une démocratie, dans la perspective de la liberté d'expression. Un gouvernement dictatorial recourt souvent à la censure pour empêcher les manifestations populaires, les nouvelles ou toute forme de propagande contre ses idéaux.