Définition du sociopathe

Qu'est-ce qu'un sociopathe ?

Sociopathe est un mot utilisé généralement pour décrire une personne souffrant de sociopathie, c’est-à-dire une psychopathologie qui provoque un comportement impulsif, hostile et antisocial.

La sociopathie est classée comme un trouble de la personnalité caractérisé par un égocentrisme exagéré, ce qui conduit à un mépris des sentiments et des opinions des autres.

Un sociopathe n'a aucun attachement aux valeurs morales et est capable de simuler des sentiments afin de manipuler les autres. En outre, son incapacité à contrôler les émotions négatives rend très difficile l'établissement d'une relation stable avec les autres.

Différence entre sociopathe et psychopathe

Dans la littérature scientifique sur le diagnostique et statistique des troubles mentaux, la psychopathie et la sociopathie sont considérées comme des troubles antisociaux et présentent de nombreuses caractéristiques similaires, ce qui explique pourquoi elles sont souvent considérées comme des synonymes.

Un sociopathe et un psychopathe partagent des nombreux traits communs, tels que le non-respect de la loi, des normes sociales et des droits des autres ; le manque de sentiment de culpabilité et un comportement violent.

L'une des principales différences entre un sociopathe et un psychopathe est que souvent un psychopathe est une personne charmante et populaire. Il occupe souvent des postes de direction et est capable d'attirer des gens vers lui.

Un sociopathe n'est pas très bon socialement, il est souvent classé comme une personne antisociale. Malgré cela, le sociopathe est capable de feindre ou de forcer des sentiments, semblant être à l'aise ou content, alors qu'en réalité, il ne l'est pas. Par contre, le psychopathe se sent souvent à l'aise dans les groupes, y voyant une opportunité de manipuler les autres à son avantage.

La sociopathie n'a pas de traitement curatif, mais ses effets peuvent être atténués par la psychothérapie et les médicaments sur ordonnance. Le terme sociopathe fonctionnel désigne une personne qui, malgré le fait de souffrir d'une sociopathie, arrive à maîtriser cette situation, c'est-à-dire que ; les effets de la sociopathie n'affectent pas beaucoup son interaction avec les autres.